top of page

La Tour-Lanterne de Notre Dame de Lorette

 

La conception essentielle est la crypte dont la partie visible est constituée par quatre groupes étagés de huit cercueils recouvrant les 25 caveaux de l'ossuaire. Nul ne peut franchir, sans une poignante émotion le seuil de cette chambre funèbre, doucement éclairée et ornée du Drapeau du Garde d'Honneur.

Depuis le 16 Juillet 1950, le Soldat Inconnu de la Guerre 39-45, repose auprès de ses aînés de 1914. Les Cendres d'un Déporté disparu dans un camp de concentration leur ont été fraternellement réunies le 25 Avril 1955. Puis le 16 Octobre 1977, le corps du Soldat Inconnu tué en Afrique du Nord et le 8 juin 1980 celui du Soldat Inconnu tué en Indochine, y furent également déposés.

 

L'entrée unique est sur le côté est, face à la grande plaine de LENS. Au dessus de la porte et sur les côtés sud et nord des st rophes écrites par Monseigneur JULIEN, le fondateur de ce cimetière, résument la haute leçon qu'a voulu donner le Mémorial.

La Tour-Lanterne qui est située face à la Chapelle reprend fort à propos de la formule architecture très ancienne de la "LANTERNE des MORTS" qui était un édicule creux de forme élancée servant de fanal, comportant dans le haut une partie à clairvoie limitée par des colonnettes et laissant passer la lumière, elle se trouvait dans les cimetières ou à leur proximité.

La TourLanterne - oeuvre de l'architecte Louis CORDONNIER - est ainsi le témoin moderne d'une forme de monument de haute signification spirituelle, elle comporte un ossuaire comme beaucoup de ses soeurs de jadis. La Tour Lanterne a 52 mètres de haut, sa base est un carré de 12 mètres de côté. L'armature de ciment armé a un parement en pierre de Givet reconstituée. Un escalier de 200 marches avec 5 plates-formes permet de monter au sommet où se trouve le phare de 3 000 bougies dont un projecteur mobile promène le faisceau à raison de

5 tours par minute dans un rayon de 70 Kilomètres. Une immense citerne qui se

trouve à l'intérieur de la Tour sert de château d'eau pour l'alimentation de la colline.

"Vous qui passez en pèlerins près de leurs tombes Gravissant leur calvaire et ses sanglants chemins

Écoutez la clameur qui sort des hécatombes

Peuples, soyez unis - hommes, soyez humains."

 

"C'est la lampe attentive à garder leur mémoire

Contre la nuit tombe, oublieuse, dessus

Le phare qui s'allume aux rayons de leur gloire

Et met au ciel de France, une étoile de plus."

 

"Ossement qu'animait un fier souffle naguère,

Membres épars, débris sans nom, humain chaos,

Pêle-mêle sacré d'un vaste reliquaire,

Dieu vous reconnaîtra, poussière de héros" 

Cette tour dont la première pierre avait été posée

le 19 juin 1921 par le Maréchal PÉTAIN,

a été inaugurée le 2 août 1925

par le président du Conseil Paul PAINLEVÉ.

bottom of page